Cérémonie du 11 Novembre 2021

Cérémonie du 11 novembre 2021
 
Le 11 novembre, nous commémorons, chaque année, l'armistice de la première guerre mondiale. Cela permet d'honorer tous les Français morts en défendant la patrie.
Le 11 novembre, c'est d'abord le jour anniversaire de la signature de l’armistice de 1918 et de la "commémoration de la victoire et de la paix". Mais depuis  la loi du 28 février 2012 cette  journée étend cet hommage national à tous les morts pour la France qu’ils soient civils ou militaires, qu'ils soient victimes des guerres mondiales, ou de tous les conflits qui ont concerné notre pays. Cette journée rend hommage également à tous ceux qui ont péri au cours d’opérations extérieures (les OPEX).
Ainsi, le 11 novembre 1918, à 5h45 du matin , la délégation allemande, signe avec les représentants de l’armée française la reddition, dans un wagon,  à Rethondes,  près de Compiègne. Pour la France, c'est la fin du conflit le plus meurtrier du XXe siècle.
Français, Belges, Britanniques, Canadiens, Australiens, Néo-Zélandais, Américains, Sud -Africains… Sans oublier les soldats des colonies, Tirailleurs Sénégalais, Tirailleurs algériens et  Zouaves, dont les régiments sont les plus décorés de l'armée française.... C’est en fait  le monde entier qui est venu se battre sur notre territoire, avec l’idée et la conviction que se jouait ici le destin de nos Nations.
104 ans après, cette bataille marque encore les populations des deux principaux pays belligérants, la France et l’Allemagne. Mais, heureusement, petit à petit la conscience d’appartenir à un même continent, d’avoir des valeurs communes, a fini par prendre le dessus. Même si cette guerre ne fut pas la dernière.
Avec d’autres états de l’Europe occidentale, nous avons pris conscience des valeurs communes de notre civilisation  : la dignité humaine, le respect des libertés de croyance et d’opinion, la recherche du progrès.
Ces valeurs, nous devons les affirmer haut et fort et les défendre ensemble.
 Si notre passé commun a construit l’Europe, parfois douloureusement, notre avenir doit la souder autour de ces valeurs.
Rendre hommage à nos concitoyens qui se sont battus, qui ont donné leur vie pour notre Nation est notre devoir commun.
 
Pourquoi encore commémorer le 11 novembre aujourd’hui ?
 
Parce que le devoir de mémoire est important, et même primordial.
Il est l’une des clés de compréhension de notre société et de notre histoire.
Ce devoir est aussi une garantie de continuer à réfléchir collectivement, pour trouver les moyens de vivre ensemble au quotidien, et de résister, à chaque fois qu’il le faut.
Le devoir de mémoire permet de témoigner et de garder vivace le souvenir d’évènements vécus pour tirer les leçons du passé car comme le disait Elie Wiesel :
 "Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l’oubli"
 
 
En cette journée du 11 novembre 2021, les élèves de 3e, à l'initiative des professeurs d'Histoire du collège, Mme Lacroix-Djouari, M. Oberlin et M. Marzo, ont donc pris part à cette commémoration.
Ils ont ainsi eu l'honneur de porter les drapeaux de deux associations d'Anciens combattants, de déposer des gerbes de fleurs en compagnie d'élus de la République et de représentants du C.I.L. de Sainte-Musse, de lire des textes proposés par leurs professeurs (le chant de Craonne et un extrait de "Ceux de Verdun" de Maurice Genevoix), et de chanter la Marseillaise, en compagnie de la chorale de Mme Mazza, ancienne professeure de musique du collège.
Mme Pollet et Mme Berton, directrices du collège, étaient également présentes pour la cérémonie orchestrée brillamment par M. Christian Bénetti, ancien professeur d'E.P.S. du collège, pour le C.I.L. de Sainte-Musse.